Thérapie par l'aventure

“L’ expérience n’est pas ce qui vous arrive,
mais ce que vous faites avec ce qui vous arrive.”

Aldous Huxley

Philosophie

Nous avons mis en place une méthodologie d’intervention innovante : la thérapie par l’aventure et l’apprentissage expérientiel.
Nous offrons des expériences uniques dans la nature, afin de promouvoir le changement, l’amélioration, la croissance et d’améliorer la qualité de vie des participants.

Nous sommes une organisation à but non lucratif formée par des professionnels qui utilisent l’apprentissage expérientiel, l’aventure et la nature comme un moyen de développer des activités thérapeutiques.

Nous planifions le déroulement d’Intervention par la Nature et l’Aventure (INA) en prenant en charge la logistique matérielle et organisationnelle, afin de permettre au personnel thérapeutique d’optimiser leurs interventions. L’instructeur de Stage Nature n’est pas un thérapeute, c’est un spécialiste des activités de plein air et de la facilitation. Il permet donc aux thérapeutes d’utiliser l’aventure comme outil thérapeutique à l’intérieur d’un cadre optimal et sécuritaire.

Stage Nature est née de la vocation de Laurent Ducasse pour l’éducation des personnes et de la passion pour la nature en tenant compte de leurs bienfaits pour la santé et le bien-être.

Thérapie par l’aventure

Nous utilisons comme base méthodologique la thérapie par l’aventure.
Les auteurs établissent sept domaines clés de la thérapie à travers l’aventure:

  1. Thérapie centrée sur l’action
  2. Environnement non familial
  3. Climat du changement
  4. Capacité d’évaluation
  5. Développement d’un petit groupe et d’une communauté de soins
  6. Concentré sur les comportements réussis (forces) plutôt que sur les comportements dysfonctionnels (déficits)
  7. Rôle du thérapeute: plus grand lien que dans la thérapie traditionnelle

Basé sur de nombreuses études qui démontrent les avantages de la nature dans la santé physique et mentale, nous utilisons l’apprentissage expérientiel dans l’environnement naturel.

Les programmes de thérapie par l’aventure sont développés dans un endroit éloigné, loin de la civilisation, pour fournir aux participants une distanciation des distractions quotidiennes, ce qui favorisera l’introspection et la réflexion des expériences dans cet environnement, les aidant à se focaliser sur l’ici et maintenant.

A travers un rythme de vie simple, vivre en pleine naturel’autosuffisance et l’autonomie des participants sont encouragées. De cette façon, nous encourageons les participants à quitter leur zone de confort, favorisant ainsi la croissance personnelle.

La confrontation des défis à travers les activités d’aventure, caractéristique de cette modalité thérapeutique, génère des défis et des situations de risque perçu. Ce sentiment de risque apparaît dans des conditions de sécurité contrôlées et bien qu’il ne soit pas réel, il a un grand potentiel thérapeutique : Les défis sont confrontés aux avantages qui en découlent pour la personne qui les éprouve.

De cette façon, les expériences vécues à travers les activités d’aventure changent et renforcent les processus thérapeutiques tels que l’amélioration personnelle, la promotion de la confiance en soi et la responsabilité.

Objectifs

L’objectif général de la thérapie par l’aventure est de créer des changements sains et constructifs et s’assurer que ces changements perdurent dans le temps (Gass, 1993).

Dépendamment du type de programme et des pathologies traitées, les objectifs spécifiques sont variables. Toutefois, il importe avant tout que les équipes traitantes fixent en collaboration avec le participant des objectifs de traitement personnalisés, réalistes, quantifiables et mesurables pour que les progrès puissent être ciblés et évalués en cours de programme puis en post-traitement (Hill, 2007).

Dans le domaine de la santé mentale, la thérapie d’aventure a pour objectif d’améliorer le fonctionnement d’un participant dans cinq domaines :

  • l’estime de soi
  • l’anxiété
  • la dépression
  • les caractéristiques interpersonnelles telles la confiance et la paranoïa 
  • le locus de contrôle (Kelley, Coursey et Selby, 1997).

De plus, elle améliore :

  • la communication
  • la résolution de problème
  • la capacité de prise de décision
  • le sens du leadership (Hill, 2007; Wilkinson, 2012).

Finalement, elle facilite grandement la relaxation mentale et la réflexion sur des nouveaux choix de vie puisque les participants profitent d’un environnement sans les stresseurs habituels (McBride, 2005).

Dans le traitement du continuum de la psychose, les auteurs ajoutent que la thérapie par l’aventure a également pour effet d’optimiser le rétablissement psychosocial par l’intégration et la généralisation de nouvelles compétences (Schell, 2012).

Elle permet de faciliter l’adhérence au traitement et d’intégrer des changements d’habitudes de vie afin de prévenir l’apparition de problèmes métaboliques associés à la prise d’une médication antipsychotique à long terme (Lakshmi et al., 2006).

Population cible

Toute personne, adulte, adolescent ou enfant

  • en phase de réadaptation, de rémission, de rétablissement, de rééducation,
  • souffrant de troubles post-traumatiques
  • atteinte de troubles psychologiques
  • souffrant d’addiction (alcool, drogue, …)
  • victime d’agression physique, sexuelle, psychologique
  • victime de violence conjugale
  • atteinte de maladie telle que le cancer, le HIV/SIDA, maladie cardiaque, …

Au sein

D’institutions telles que :

  • Foyers
  • HUG, CHUV
  • Cliniques privées

Suivi par

  • Psychanalystes, Psychologues
  • Médecins, Praticiens
  • Éducateurs sociaux, Assistantes sociales,

Contactez-nous